Code d’éthique et déontologique de l’ingénieur logiciel (5.2)


#1

Nous parlons parfois d’éthique, mais on oublie souvent qu’il existe un guide, écrit il y a quelques années, qui évoque les des points indispensable dans notre environnement.

Je ne resiste pas à l’envie de reproduire ici la version abrégé (avec préambule)


Code d’éthique et déontologique de l’ingénieur logiciel (5.2)

version abrégé

Preambule

La version abrégée du Code en énonce les principaux objectifs alors que les articles décrits dans la version complète du Code donnent des exemples et plus d’information quant à la façon dont ces objectifs doivent se traduire au niveau de la conduite d’un ingénieur logiciel. Ensemble, les versions abrégée et complète du Code forment un tout cohérent. En effet, sans l’énoncé des objectifs, les détails du Code pourraient paraître légalistes et ennuyeux de même que sans leur développement détaillé, les objectifs pourraient sembler abstraits et vides de sens.

Les ingénieurs logiciels doivent s’engager à faire de l’analyse, de la spécification, de la conception, du développement, du test et de la maintenance une profession utile et respectée. En accord avec leur engagement à la santé, la sécurité et le bien du public, les ingénieurs logiciels doivent adhérer aux principes suivants:

  1. Le Public.

Les ingénieurs logiciels doivent agir dans l’intérêt public en tout temps.

  1. Le client et l’employeur.

Les ingénieurs logiciels doivent agir d’une manière qui sert le mieux possible les intérêts de leurs clients et de leur employeur, toujours en fonction de l’intérêt public.

  1. Le produit.

Les ingénieurs logiciels doivent s’assurer que leurs produits et les modifications connexes sont conformes aux normes professionnelles les plus élevées possible.

  1. Le jugement.

Les ingénieurs logiciels doivent maintenir leur intégrité et leur indépendance dans leur jugement professionnel.

  1. La gestion.

Les gestionnaires et les responsables de génie logiciel doivent souscrire à une approche éthique de la gestion du développement et de la maintenance des logiciels et s’employer à en faire la promotion.

  1. La profession

.Les ingénieurs logiciels doivent s’assurer de l’intégrité et la réputation de la profession en tenant compte de l’intérêt public.

  1. Les collègues.

Les ingénieurs logiciels doivent être justes et appuyer leurs collègues.

  1. Soi-même.

Les ingénieurs logiciels doiventêtre en situation d’apprentissage continu et promouvoir une approche éthique à la pratique de leur profession.