Internet ou minitel 2.0


#1

@Yannick, @camille, @PetitPandaRoux, @NerOcrO et @will.i.am discute d’une vidéo de Benjamin Bayart

  • L’internet décentralisée n’existe plus vraiment
  • On utilise plus souvent une sorte de minitel 2.0 centralisé
  • La vidéo à 10 ans, mais elle est toujours d’actualités, on réalise qu’on ne fait pas réellement d’internet mais qu’on utilise des services centralisés.
  • Le but d’internet est d’être résilient, si un service est down ou qu’il est censuré, avec internet il y a moins ce problème.
  • le problème est la définition internet contemporaine.
  • Des questions pour être à la fois server et client :
    – Quid de la consommation énergétique ?
    – Si on parle de la question de l’hébergement, quid de l’infrastructure de transport
    – Est ce que c’est grave de ne pas avoir un service permanent
  • Peut-être que le but n’est pas être serveur/client à domicile mais plutôt de densifier le maillage et de distribuer l’information
    – Peut-être que l’échelle adéquat serait à l’échelle de la ville
    – Une solution pourrait d’utiliser un raspberry pi
    – De s’adresser à une petite communauté
  • Mais au demeurant, il reste une certaine difficulté technique
    – Mais qui peut-être résolu par des tutos
    – Une des idées est aussi de manière incrémentale créer de la connaissance pour simplifier
  • Un des point clé est la réutilisation des données, au lieu de mobiliser plusieurs fois les mêmes ressources, peut-être faudrait t-il mobiliser du cache
  • Cette question de centralisé vs décentralisé a trop de facette pour être abordé de façon monolithique

#2

Pour alle plus loin, une petite lecture : confession d’un voleur de Laurent Chemla