Pédagogie et didactique


#1

Les neurosciences et le numérique dans les apprentissages :
https://rutube.ru/video/6f1f460d97cbc7f27f6a912c6d73c9e2/


#2

Merci beaucoup, je n’avais pas vu celui-ci. Il est vrai que nous avons encore beaucoup de choses à mettre en place afin d’améliorer le mode d’apprentissage de nos enfants.

Il y a une école au Japon qui, est de forme circulaire avec une aire de jeu centrale. Il n’y a pas de porte, et les élèves sont libres de circuler de classe en classe au gré de leurs envies. Et de se balader sur plusieurs niveaux scolaires. Ils ont eu de très bons résultats. Et étaient plus portés sur méthode Montessori. Mais le digital n’y était pas très présent.

Alors je profite de l’occas car dans certaine fac, l’ordinateur ne sera plus autorisé pour la prise de notes. Une prise de notes manuscrite, permettrait une meilleure mémorisation. Cela diminue l’attention et l’interaction des étudiants au niveau du cours. Et argument de choc de certain professeur : les cours sont déjà dispo en ligne !

Ils n’ont pas parlé d’aménagement particulier pour certain élève, pour qui un ordinateur est une nécessité.

Et moi qui pensais sauver des arbres avec le numérique…


#3

Merci pour le partage de cette vidéo, elle est effectivement très bien.

On parle souvent de Maria Montessori, mais dans le reportage un intervenant parle de Jean Piaget. Ce pédagogue est une de mes sources d’inspirations pour le rookie club. J’ajouterais Célestin Freinet, Seymour Papert (ce dernier est celui par lequel j’ai découvert ce que signifie pédagogie et didactique :-)).

Plus recemment, j’ai beaucoup lu Paolo Freiere dont les enseignement manque un peu dans ce qu’on voit dans le reportage. Un intervenant toute fois évoque la notion d’esprit critique qui, si elle est absente des apprentissages, ne sert pas à grand chose.

Tous ces pédagogues font parti du mouvement constructiviste. Une des bases de cette pédagogie est de laisser les apprenantes et les apprenants construire leurs savoirs. Cela vous explique sans doute pourquoi j’essaie de vous faire pratique et de ne pas répondre directement à vos questions :smiley:


#4

Mais je suis tout de même choquée par Singapour avec le taux de suicide élevé chez les étudiants. Car j’avoue que j’idéalisais un peu leur modèle éducatif. On nous montre souvent la face dorée !
Et agréablement surprise par Saint-Denis qui su s’inspirer du meilleur du programme de Singapourien pour enseigner. Donc il est possible de trouver du plaisir à apprendre les maths.

Je vais chercher des infos sur les autres méthodes éducatives de Piaget, Freinet et Papert, dont tu parles. Tout ça m’interroge sur ce qu’on peut faire.